Quand faut-il prendre un comptable?

Dernière mise à jour : 17 oct.


Quel est le meilleur moment pour prendre un comptable quand on se lance comme indépendant

Un des premiers jalons à poser dans votre emploi du temps avant d’être définitivement sous le statut d’indépendant est de trouver « LE/LA » comptable, en bref la perle rare qui vous conviendra. Mais est-ce un, deux ou trois mois avant votre envol ?


Plusieurs paramètres doivent entrer en ligne de compte pour vous décider à entamer cette démarche.


1. Comment vous préparer à la première rencontre avec votre comptable?


Le temps d’investigation peut parfois s’avérer long pour trouver la personne qui correspond à vos besoins. Il est d’ailleurs vivement conseillé d’en rencontrer plusieurs. Un des moyens est de recourir à votre famille et à votre réseau d’amis, de connaissances qui vous conseilleront quelques adresses.

Pour se préparer à la première rencontre, mieux vaut rédiger une liste de questions avant votre rendez-vous initial :

  • Le tarif comptable réclamé pour la mission que vous lui adressez - c’est-à-dire pour la liste de toutes les tâches que vous lui demandez d’accomplir - rentre-t-il dans votre budget ?

  • Est-il rapidement disponible pour le premier rendez-vous et pour répondre aux questions que vous pourriez lui poser à l’avenir ?

  • Est-t-il proactif ?

  • Avez-vous besoin d’un comptable généraliste ou d’une fiduciaire ?

  • A-t-il déjà travaillé avec d’autres indépendants dans votre secteur d’activité ?

  • Etc.

Bref, quelques semaines seront indispensables pour rencontrer plusieurs comptables avant de fixer votre choix.


2. Choisir le comptable qui vous correspond


Les prévoyants, les stressés, les tortues ou les lièvres, les éternels retardataires, les allergiques aux chiffres, les sérieux, les disciplinés, les « zen attitude », … tout ce petit monde a une façon très différente d’appréhender le bon moment. Certains prendront les devants un peu trop tôt, d’autres un peu, voire beaucoup trop tard.

Si vous vous y prenez très tard, le comptable ne sera pas disponible au moment voulu et il n’aura pas le temps d’examiner votre dossier, vos documents. Démarrer une société, ça ne s’improvise pas.


3. Quel comptable en fonction de votre statut?


Si vous vous lancez en tant que personne physique :

Une fois votre comptable choisi, il faut que ce dernier soit rapidement en possession de tous les éléments dont il a besoin pour pouvoir cerner, vous et votre activité et ainsi vous conseiller au mieux pour débuter votre activité indépendante, comptablement et fiscalement parlant, mais aussi faire le point sur les perspectives dans les mois et les années qui viennent.


Si vous vous lancez en société :

La situation est plus complexe puisqu’il faut, sur les conseils du comptable notamment, choisir la bonne forme de société, établir les statuts, un plan financier, passer chez le notaire….


Ne perdez pas de vue que vous n’êtes pas son seul client et que le premier rendez-vous est important pour faire le tour de votre activité, mais aussi de votre vie privée. Cette dernière peut avoir un impact très important sur votre activité indépendante. Certains frais privés peuvent devenir en tout ou en partie, professionnels (voiture, maison, assurances, etc.). Le comptable vous demandera donc de produire des documents afin de cerner au mieux votre activité. La constitution et le traitement de votre dossier pour établir votre situation de départ et vous prodiguer les conseils appropriés afin de vous lancer en toute sérénité, peut prendre plusieurs semaines.


4. Dois-je avoir des connaissances en comptabilité pour me lancer en tant qu'indépendant?


Il est primordial que le comptable vous parle dans un langage que vous comprenez. Vous pouvez faire confiance aux avis, recommandations de votre comptable ; mais il faut que vous puissiez prendre des décisions en toute connaissance de cause, même si les chiffres ne sont pas votre fort.

Si vous avez des difficultés pour comprendre ce qu’est un bilan, un compte de résultats, leur utilité, il vaut mieux prendre les devants pour trouver le comptable qui répondra dans des termes clairs à toutes vos questions. Trouver le comptable qui aura à cœur de vous expliquer de long en large toutes ces notions, peut parfois s’avérer ardu.


5. L’état d’avancement du projet du futur indépendant :


Certaines personnes peuvent vivre immédiatement de leur activité et même créer une société, d’autres ont une activité qui demande plus de temps pour se développer et deviennent dans un premier temps, indépendants complémentaires.

L’urgence n’est donc pas tout à fait la même.


Les conseils de Françoise Dever, comptable chez Azimut

4 mots : « Prendre de l’avance ».
Françoise Dever, comptable chez Azimut
Françoise Dever, comptable chez Azimut

Si vous vous lancez comme indépendant en tant que personne physique, commencez les démarches avec quelques mois d’avance, le temps de choisir votre comptable et de lui fournir tous les documents pour faire le point sur votre situation et les perspectives qui s’offrent à vous.

Si vous vous lancez en société, de nombreuses obligations supplémentaires prendront plus de temps encore, les quelques mois d’avance ne seront très certainement pas de trop.

Chaque projet a son « moment » en fonction de la conjonction des critères repris ci-dessus. Mais s’y prendre à la dernière minute n’est vraiment pas la meilleure idée qui soit.






Plus d'infos? Accueil - Institute for Tax Advisors and Accountants (itaa.be)


Envie de créer votre activité? Venez nous en parler.