top of page

8 solutions de financement pour un entrepreneur


8 solutions de financement pour un entrepreneur

La majorité des entrepreneurs devra faire face à un besoin de financement ou fera appel à une aide au cours du cycle de vie de son activité ! Les exemples sont multiples: fabriquer un prototype, démarrer une activité, se développer, traverser une période plus difficile (COVID) et manquer de trésorerie, acheter ou renouveler du matériel, attendre le paiement de clients, etc.


Se financer ou faire appel à des aides/primes publiques et privées n’est pas tabou et fait partie du cycle de vie normal d’une entreprise. Fiscalement, c’est souvent intéressant également ! Pour la partie financement, l’option prêt bancaire est loin d’être unique. De plus, en fonction de la maturité de votre projet, de sa solidité, de votre capacité de remboursement, de vos garanties et de votre notoriété, la banque pourrait refuser votre demande. De même, une autre option qui consiste au financement personnel (apport propre) est bien souvent impossible ou insuffisante. Il est donc important d’envisager d’autres pistes !


Voici une liste, loin d’être exhaustives, à appréhender en fonction de vos besoins !


1) Le délai de paiement


Vous pouvez solliciter des délais de paiement à vos fournisseurs et aux services publics (TVA, ONSS) mais cela impliquera des marges en baisse et des pénalités qui impacteront votre résultat. De même, vos clients pourront également demander à ne pas payer comptant et certains oublieront de régler leur facture dans les délais, ce qui entraînera un manque de trésorerie temporaire. Un suivi hebdomadaire des factures impayées est une nécessité parfois oubliée qui rapporte pourtant beaucoup ! Une vision claire sur ses besoins en trésorerie (écarts entre recettes et dépenses dans le temps) est primordiale. Des outils peu coûteux et pratiques existent !


2) Le prêt « Coup de pouce »


Le prêt coup de pouce vous permet de trouver des fonds propres auprès de vos proches en offrant à ceux-ci un avantage fiscal ! Pratique et souvent méconnu … même si le risque subsiste en cas d’arrêt de l’activité !


3) Le crowdfunding ou financement participatif


Vous levez des fonds auprès d’un grand nombre de petits investisseurs avec comme contrepartie par exemple, livraison du produit de la première production, 1er séance de coaching ou entrée gratuite. Mais bien au-delà de ce besoin de financement, c’est une communauté que vous cherchez ! Une expérience produit. Le but est de mesurer l’intérêt ou non pour le produit (service). On teste le marché ! Attention, cette démarche nécessite beaucoup d’implication et un plan de communication efficace durant la campagne de récolte des fonds !


4) Le crowdfunding sous forme de prêt (crowdlending) et financement participatif en capital (crowdequity)


Il s'agit d'une démarche strictement réglementée et coûteuse ! C’est une communauté qui vous prête l’argent (comme un prêt bancaire) ou devient actionnaire (par exemple via TAX SHELTER PME).


5) Des organismes prêteurs moins connus


Comme par exemple Credal, Microstart, etc.

Un projet éthique et durable ? Un projet associatif ? Un refus bancaire avéré ou supposé ? Leur approche est différente, plus orientée sur votre projet et son impact que sur la rentabilité du prêt !


6) Les subsides


Plus de 200 subsides existent en Belgique (fédéraux, régionaux et européens). Généralement, ces aides ne doivent pas être remboursées mais sont payées sur base de preuves (factures) et doivent respecter des règles ou obligations (ex : maintenir une activité pendant x temps, renoncer à d’autres sources de revenus que celles liées à l’activité d’indépendant, …). Certaines aides sont purement fiscales (crédit impôt, …).


Quelques exemples d’aides : création site internet, exportation, construction d’un prototype, chèques Entreprises, R & D, Environnement, économie circulaire, innovation, recrutement personnel ( Sesam, réduction ONSS, …), Airbag, aides Covid, …


7) Les Invests publics


Les Invests publics font du crédit, seuls ou en pari passu avec les banques. Des garanties publiques favorisent l’accord bancaire (ex : le crédit mixte ) en intervenant auprès des banques si le crédit venait à ne plus être remboursé (tout comme une assurance intervient lors d’un dégât).



8) Les Fonds de capital à risque


Exemple: Private equity, Business Angels, Venture Capital, … Des fonds privés qui investissent dans votre entreprise ! On parle alors en centaines de milliers d’euros et de millions en échange généralement d’une participation au capital de l’entreprise.


Le conseil de Pierre Hulet


Besoin de subsides, de financement, contactez Azimut Entreprendre
Pierre Hulet, accompagnateur chez Azimut Entreprendre

Les indépendants en Wallonie et en Belgique disposent de plusieurs options pour obtenir des financements pour leur activité. Il est important de bien les étudier et de choisir celle qui convient le mieux à son projet et à sa situation personnelle. Ces financements et subventions, privés et publiques, facilitent l’activité entrepreneuriale dans de nombreux domaines. Chez Azimut Entreprendre, nous pouvons étudier avec vous la meilleure approche en fonction de vos besoins. N’attendez pas, venez nous en parler!

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
bottom of page