top of page

Pourquoi s'associer pour créer une entreprise?

Dernière mise à jour : 13 févr. 2023


Pourquoi s'associer pour créer une entreprise

Selon un proverbe africain : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Voilà résumé en une seule phrase, le principe de l’intelligence collective. Il est d'ailleurs démontré qu'une bonne association maximise les chances de succès et de croissance. Mais les échecs sont également nombreux. Nous allons donc voir quelles sont les piliers d’une bonne association et les balises à fixer pour ne pas qu’elle finisse comme un divorce douloureux.


Les arguments en faveur d’une association dans le cadre d’une création d’entreprises sont nombreux :

  1. La crainte d’entreprendre seul : avoir un associé est rassurant quand il s’agit de définir une stratégie globale, prendre des décisions, échanger des points de vue ou encore se soutenir dans une phase plus délicate.

  2. Condenser un savoir-faire : votre binôme peut posséder des compétences différentes des vôtres. Il peut apporter de la complémentarité et de l’expertise à votre association.

  3. Apport de capital et de force de travail : l’association peut vous permettre d’avoir des fonds supplémentaires si votre associé amène sa contribution au capital mais aussi de démultiplier la force de travail.


Avec qui s’associer ?


Le choix de la personne avec qui vous allez vous associer est primordial. Cette personne devra partager la même vision, les mêmes valeurs.


Les porteurs de projet qui viennent chez Azimut sont souvent des partenaires de vie ou des amis qui veulent monter leur business ensemble.


Mais il est également possible de trouver l’associé idéal en dehors de votre cercle familial ou amical, notamment via des sessions de How I Met My cofounders. Il s’agit de soirées dont l’objectif est de rassembler des personnes ayant l’envie d’entreprendre. Elles s’adressent à différents publics : chercheur ou porteur de projet; indépendant, étudiant, salarié, retraité, etc. C’est une opportunité unique de rencontrer vos futurs collaborateurs de manière simple, rapide et efficace. Et qui sait, débuter une belle aventure !


Le pacte d’associé ou comment baliser votre future collaboration ?


Pour qu’une association fonctionne, les rôles, engagements, et obligations de chaque partie prenante doivent être posés et écrits. C’est ce travail qui sera fait lors de l’accompagnement chez Azimut. Chacun s’exprimera sur la manière dont il veut vivre le projet commun au quotidien, mais également décider et anticiper les problèmes avant qu’ils ne se posent. Au lieu d’éviter les sujets qui pourraient fâcher, nous les passons en revue pour déterminer la manière dont ils seront réglés.


Les thématiques abordées lors de la création d’un pacte d’associés :


  • La vision : Il est vital de s’accorder sur la vision de la future entreprise : quel rêve voulez-vous réaliser ? Vers où voulez-vous évoluer ?

  • La confiance : est la base car une association constitue une sorte de ‘mariage professionnel’.

  • Les valeurs : Quelles valeurs voulez-vous partager et mettre en avant dans le projet ?

  • Les rôles et responsabilités : quelles sont les tâches effectuées par chacun des associés ? Qui endosse quelle responsabilité ?

  • La prise de décisions : Comment sont prises les décisions? Dans quelles réunions seront prises quelles décisions?

  • Les aspects financiers : Quelle contribution est apportée par chaque associé ? Qui paie quoi ? Comment le bénéfice sera-t-il calculé, réparti ?

  • Conflit/litige : Que se passe-t-il si un associé veut se retirer ? Quid en cas de situation de blocage ?

  • Propriété intellectuelle : A qui appartient l’idée, le nom, le logo ?


Une fois tous ces points discutés et clarifiés, vous êtes prêts pour avancer ensemble et disposer de tous les éléments pour vos statuts et votre pacte d’actionnaire chez votre notaire.



Les conseils de Sophie Brichard, accompagnatrice en post-création


Sophie Brichartd, accompagnatrice en post-création

Mon job est de faire prendre conscience aux candidats entrepreneurs, des avantages mais aussi des inconvénients d’une association. Car il arrive que les tensions de la relation personnelle rejaillissent sur le travail, et inversement.


Des profils complémentaires sont souvent la combinaison gagnante On préconise, par exemple, souvent d’adjoindre un profil commercial à un technicien


Une bonne pratique est de tester la collaboration sur un projet de faible envergure dans un premier et faire le bilan avant de faire le grand saut.


La communication sincère et franche entre les parties est indispensable.



Un jour, deux entrepreneurs sont venus me voir pour signer un pacte d'associés. En abordant les différentes thématiques reprises dans cet article, ils se sont rendus compte qu'ils n'étaient pas du tout alignés et avaient des points de vue différents sur la manière dont ils voulaient construire leur collaboration. Ils ont donc renoncé à s'associer et quelques mois plus tard, un des deux est revenu avec un nouvel associé, qui était cette fois, en adéquation avec ses valeurs. Cet exemple illustre à lui seul, tout l'intérêt de discuter avant d'une association pour éviter les ennuis, après.


Conclusion


S’associer dans une entreprise, peut s’apparenter à un mariage professionnel. Et les débuts idylliques peuvent parfois céder la place à une véritable guerre de tranchée si les partenaires se séparent. Il est donc primordial, de non seulement choisir la bonne personne, mais également de définir les balises de l’association. Notre rôle est d’anticiper, de réfléchir aux différents problèmes qui peuvent jalonner un parcours entrepreneurial en équipe afin non seulement de démarrer une activité en toute sécurité mais également d’assurer une certaine sérénité lorsque les partenaires ne souhaitent plus poursuivre l’activité ensemble.


コメント


bottom of page