top of page

Laetitia Cappuyns, accompagnatrice chez Azimut Entreprendre

Chez Azimut Entreprendre, on a de la chance ! On a de supers accompagnateurs et accompagnatrices au parcours très riche et enrichissant pour nos candidats-entrepreneurs. Aujourd’hui, nous accueillons Laetitia Cappuyns, accompagnatrice pour la Région de Charleroi.



Prénom : Laetitia                    

Nom : Cappuyns

Âge : 37 ans

Lieu de résidence : Incourt

Enfants : 1

Signe particulier : amoureuse du violon et du sport dans la nature, roule à moto.

Repas favori : Salade de pois chiche, spaghetti carbonara

Boisson favorite : Eau plate ou en apéro une bière de style Mobius.



Qu’est-ce qui t’a motivée à rejoindre Azimut Entreprendre ?

 

Ayant moi-même été entrepreneure, j’avais l’envie de soutenir et de guider d’autres entrepreneurs en devenir. De plus, Azimut Entreprendre regroupe deux valeurs importantes à mes yeux : une atmosphère de travail professionnelle chaleureuse et une considération pour l’humain. Ma motivation principale est de transmettre un maximum mon enthousiasme pour la création de son propre business.

 

Qu’amènes-tu dans ton sac à dos ?

 

Mon enthousiasme, mon énergie, mon expérience de 14 ans en tant que chef d’entreprise et une formation en coaching holistique.

 

Avec une amie, j’avais créé une agence de communication visuelle qui m’a permis, à travers un questionnement spécifique, d’identifier la différence et le positionnement des entreprises actives dans des domaines très divers. Une approche qui me sera utile pour aider les porteurs de projet à identifier ce qui les différencie de leur concurrence.

 

Au bout d’un temps, j’ai eu besoin de me reconnecter au réel, à la terre, au concret, loin des écrans et du cyber-espace qui me faisait perdre la notion du temps. J’ai alors totalement changé d’univers. Après une formation complète en Parcs et Jardins à l’IFAPME, j’ai été engagée dans la coopérative dans laquelle j’avais effectué mon stage de fin d’étude. Je m’occupais essentiellement de l’administratif, du contact client et du suivi des projets, de la stratégie, du développement commercial et des plans. J’ai également travaillé sur chantier, aux côtés des hommes de terrain, pour cibler les difficultés de la mise en pratique des idées de l’architecte paysagiste. Par la suite, j’ai créé ma propre entreprise de création de jardins (conception, aménagement et entretien) avec un associé et racheté une pépinière existante (avec le personnel en place), un an après.

 

Quel est ton retour d’expérience en tant qu’entrepreneure ?

 

Je ne suis pas issue d’une famille d’indépendants et à l’époque, je ne me suis pas fait accompagner. J’ai beaucoup fonctionné à l’intuition et ça a bien marché. Mais bien sûr, j’ai aussi commis des erreurs. Pour moi, la qualité de la relation humaine est très importante – avec les associés, les clients, les fournisseurs, les associés ou employés. A refaire, j’aurais davantage vérifié que nous avions une vision, une dynamique, des valeurs et des objectifs communs.  Rester cohérent entre les valeurs qui nous habitent et leur mise en pratique est essentiel pour garder le cap et maintenir une vision claire.

 

C’est toute cette expérience que je veux apporter aux candidats-entrepreneurs. Je veux aussi les amener à se poser les bonnes questions sur la vie qu’ils veulent mener, sur l’équilibre qu’ils souhaitent atteindre entre vie privée et vie professionnelle et si leurs objectifs collent bien à la réalité, etc.

 

Comment imagines-tu ton quotidien ?

 

Des journées dynamiques et variées en terme de tâches à accomplir. Une journée ne sera pas identique à une autre selon la personnalité et le projet des candidats, ainsi que les changements de dernière minute.

 

Quels sont tes plus grands challenges pour le moment ?

 

Intégrer l’ensemble des informations et subtilités propres au parcours d’accompagnement chez Azimut pour être opérationnelle rapidement, sans vouloir aller trop vite.

 

Quel est ton regard sur l’entrepreneuriat ?

 

Pour moi le statut d’indépendant et d’entrepreneur représentera une majorité de la population de demain. La nouvelle génération ne se cantonne plus à une seule et longue carrière chez un même employeur mais plutôt à un cumul de compétences. Ayant pris conscience que la qualité de la vie est toute aussi importante qu’un équilibre financier, la liberté de créer sa structure sur mesure en accord avec ses valeurs et ses besoins, devient inévitable.

 

Quels sont les éléments qui te font vibrer dans ton métier ?

 

La découverte des domaines d’activité variés et sentir une graine entrepreneuriale germer au cœur de chaque candidat motivé. Être témoin de l’évolution et de la transformation d’une idée en un projet concret. Le challenge de trouver l’interrupteur entrepreneurial logé à un endroit spécifique, propre à chaque personnalité.

 

Quels messages souhaites-tu transmettre aux candidats-entrepreneurs ?

 

Croyez en votre idée et gardez le cap. Assurez-vous d’avoir des relations professionnelles fiables et de qualité avec les différents intervenants dans votre entreprise (fournisseurs, associés, comptable, partenaires, sous-traitants, …).


Dans le cadre de la création de votre entreprise, entourez-vous uniquement de personnes qui vous portent et contribuent à votre évolution.

Dites-vous aussi que les jours plus difficiles dans votre vie d’indépendant sont en réalité des périodes d’apprentissage et que vous en sortirez grandis. Il n’y a pas d’échecs, il y a des expériences de vie. Ne laissez personne vous reprocher d’avoir essayé.

 




Commenti


bottom of page