top of page

Alice Catrycke, accompagnatrice chez Azimut Entreprendre

Notre équipe s’agrandit et nous sommes heureux d’accueillir Alice Catrycke, nouvelle accompagnatrice sur la région Wallonie picarde. Faisons un peu connaissance !




Prénom : Alice

Nom : Catrycke

Âge : 35

Lieu de résidence : Tournai

Situation familiale : en couple

Enfants : 0

Signe particulier : passionnée par la récup de meubles anciens

Boisson favorite : coca zéro

 

Qu’est ce qui t’a menée chez Azimut Entreprendre ?

 

Je connais Azimut Entreprendre depuis longtemps car j’y ai suivi un parcours en deux temps il y a quelques années.

 

Après une carrière de 8 ans en milieu bancaire, j’étais à la fois accompagnée par Caroline Halle chez Azimut Entreprendre et par Entreprendre Wapi lorsque j’ai eu l’opportunité de devenir accompagnatrice chez Entreprendre Wapi. Pendant deux ans, j’ai suivi des projets en circuit court alimentaire (Food Wapi) et des porteurs de projet.

 

J’ai beaucoup apprécié le métier et puis j’ai eu l’occasion de travailler dans le domaine de la revalorisation des déchets auprès de Nathalie Mayoux (Conseil), elle aussi porteuse de projet chez Azimut Entreprendre au moment où on s’est rencontrées. J’ai dès lors repris mon accompagnement là où je l’avais laissé, avant de me lancer.

 

En tant que porteuse de projet, j’avais beaucoup aimé les services proposés, la philosophie, la dynamique et l’équipe de cette saace.

 

Quelques années plus tard, me voilà de retour, en tant qu’accompagnatrice, cette fois. Ce qui me motive, c’est l’envie d’accompagner des personnes animées par de nouveaux projets qui leur font sens. Je suis très contente de pouvoir découvrir de nouveaux métiers, d’accompagner et de mettre en lien tous ces porteurs de projet.

 

Au-delà de ton parcours, qu’apportes-tu dans ton sac à dos ?

 

J’apporte à la fois ma créativité et mon côté très structuré et pragmatique. Dans un contexte où on pense beaucoup les projets (processus d’idéation et de conceptualisation), j’aime bien ramener les candidats-entrepreneurs dans le concret. D’ailleurs, à titre privé, je fonctionne de la même manière : après une journée très intellectuelle, j’ai besoin de travailler avec les mains – notamment dans la restauration de meubles anciens.

 

Je suis également formée au coaching, à la PNL et à l’ingénierie de formation. Tout cela me sera utile dans l’accompagnement.

 

Enfin, une de mes forces est la mise en réseau entre les porteurs de projet ou entre structures complémentaires. Cela permet de lutter contre le sentiment de solitude et de faire grandir les projets plus facilement.

 

Comment imagines-tu ton quotidien ?

 

Un chouette équilibre entre rencontre, échanges, mise en action, prise de recul, gestion administrative et partages en équipe. Pour le moment, le challenge est d’assimiler toutes les dimensions administratives !

 

Quel est ton regard sur l’entrepreneuriat dans ta région ?

 

Notre antenne de Wallonie picarde (Wapi), basée à Tournai, a la chance d’être située dans une petite région qui compte beaucoup de structures complémentaires. Dès l’instant où elles connaissent bien leurs spécificités, elles peuvent collaborer pour entourer les porteurs de projet et les aider au mieux dans leur lancement. Il y a une réelle volonté des acteurs de la région de créer du lien, de partager et de faire découvrir les activités de chacun. C’est stimulant.

 

Quels sont les éléments qui te font vibrer dans ton métier ?

La découverte de nouveaux secteurs, domaines, expertises, etc. la concrétisation de projet, la mise en action, le dépassement de soi et la mise en relation de personnes, de projets pour les aider à se concrétiser plus facilement.

 

Ton message aux futurs entrepreneurs

 

Osez prendre cette chance qui vous est donnée de tester la faisabilité d’une idée, d’un projet, .. !

Comentarios


bottom of page