Le Covid : une opportunité d’entreprenariat


Le Covid : une opportunité d’entreprenariat pour Simon Malvaux


Si la crise sanitaire a été une période catastrophique pour de nombreux indépendants, elle a été propice à Simon Malvaux qui a identifié un besoin du marché. Bloqués chez eux et privés de la plupart des activités de loisirs, les Belges se sont mis à pratiquer du sport en plein air et plus spécifiquement du vélo. Problème : comme la production de l’industrie cycliste avait été délocalisée en Asie, il devenait compliqué pour les Remco en herbe de se procurer l’objet indispensable pour s’adonner à leur nouvelle passion. Une pénurie palliée grâce à la création de Zafi Cycles.


L’idée ? Rendre le monde cycliste plus durable par l’innovation et le local. Grâce à des connaissances acquises lors de ses études au bioingénieur à Gembloux, il décide de designer et fabriquer des cadres de vélos performants en utilisant un matériau local et renouvelable : le bois.

Et plus particulièrement le frêne et le noyer, deux essences qui ont un riche passé dans le monde du sport puisqu’elles étaient autrefois utilisées pour construire des manches de raquettes, des battes de baseball, des arcs, des skis, etc.


Une entreprise locale et eco-responsable


C’est de la Forêt de Soignies que proviennent les arbres, indispensables à la fabrication de ce vélo « made in Belgium ». Le bois est scié et séché à Bruxelles par la coopérative Sonian Wood Coop. Un seul tronc permet de fabriquer une cinquantaine de cadres, un choix qui fait sens quand on connaît l’impact écologique et sociétal des cadres traditionnels.

« Le bois est un matériau d'ingénierie formidable puisque sa structure cellulaire est un réseau d'amortisseurs naturel qui absorbe les vibrations de la route et rend la conduite confortable. Il permet donc de concilier performance et plaisir », explique ce jeune entrepreneur.


Faire de sa passion, son métier


A 18 ans, Simon Malvaux est devenu inséparable de sa bécane, après avoir réalisé le tour de l’Amérique latine à vélo. De retour en Belgique, il entame des études de Bioingénieur à Gembloux.

En mars 2020, alors qu’il écrit son mémoire de fin d’études (bien évidemment en lien avec le deux-roues), le Covid fait son apparition. Rapidement, il devient difficile de trouver un vélo. Ce constat de pénurie met le doigt sur une problématique bien connue de l’industrie cycliste : « production délocalisée et énergivore de vélo en Asie ».

Et c’est comme cela qu’est née l’idée. Zalfi ou comment une catastrophe sanitaire a permis l’émergence d’un projet local, durable, innovant et éco responsable.


Linkedin / Facebook / Instagram

Accueil - Zafi Cyles (zaficycles.be)