Azimut Inside : Sabina Vescio, accompagnatrice de projets

C’est avec beaucoup de plaisir que Sabina Vescio accompagne les porteurs de projet de Charleroi et sa région, qui est particulièrement dynamique et propice à l’entrepreneuriat.


Prénom : Sabina

Nom : Vescio

Âge : réel : 51 ans / ressenti : entre 7 et 77 ans selon les moments

Lieu de résidence : Nalinnes Situation familiale : Dors en diagonale dans mon lit

Enfant : Léa, 21 ans

Repas favori : Linguini tomates fraiches, ail, basilic, parmesan, vin rouge.

Boisson favorite : Pourquoi choisir ?


Qu’est ce qui t’a menée chez Azimut?

Mon histoire avec Azimut a démarré en tant que porteuse de projet. J’avais créé une collection de vêtements pour femmes avec un associé. Pour diverses raisons, le projet n’a pas abouti.

Au départ, je ne pensais donc pas travailler chez Azimut. Et puis, j’ai rencontré un projet, une équipe, des entrepreneurs, des envies, des passions, …


Je devais rester 6 mois et 8 ans après, je suis toujours là

Ma petite voix intérieure m’a dit à l’époque que j’avais quelque chose à faire ici. J’ai postulé pour le nouveau projet du Wup coworking. J’ai décroché le job d’animatrice réseau et de community manager. Je me suis éclatée dans cette fonction où j’ai créé une communauté de coworkers, des animations collaboratives, des formations, des events qui répondaient aux besoins des entrepreneurs.

Quelques années après, je suis devenue accompagnatrice de projets.


Le diplôme dont je suis le plus fière : mon master en Débrouillardise

Azimut est mon 7eme employeur. J’ai rapidement compris que mon parcours professionnel (dont 20 ans comme directrice de magasin dans le retail, une expérience de prof.), mes formations (en communication, architecture d’intérieur, théâtre), et mon talent pouvaient être une valeur ajoutée pour l’entrepreneur et son projet. J’aime bien dire que je me suis remise mon propre Master, celui de la Débrouillardise.


Azimut m’apporte deux dimensions importantes pour moi : la créativité et l’autonomie

Aujourd’hui, je suis accompagnatrice de projets. J’interviens dès le départ, depuis l’idée jusqu’à la création. Cela me permet de générer milles idées, faire preuve de créativité, valider les hypothèses, mettre les entrepreneurs en relations, créer de la valeur, voir le projet se concrétiser progressivement et se confirmer tant sur le plan professionnel qu’humain.

Un quotidien varié

J’ai toujours été un électron libre avec un coté « rebelle positive » . La relation de travail est basée sur la confiance, ce qui me permet d’être autonome et ça me convient très bien. Je travaille avec des collègues formidables, avec lesquels nous formons « une équipe de choc et de charme » - ça peut paraître bateau de le dire ça mais c’est vrai pour moi.


Avec les entrepreneurs, je trouve le juste équilibre dans la relation, la motivation, la réalité du projet et du marché. L’équipe que je forme avec eux sont très souvent gagnante.

Une semaine type : Accompagnement de projets, staff équipe, gestion de projets, développement de la zone, partenariat, administratif, communication et dossier airbag.


Quels sont tes plus grands challenges pour le moment?

Le même depuis des années : Etre heureuse


Quel est ton regard sur l’entrepreneuriat dans ta région?

Charleroi, c’est ma ville. Je l’aime, la soutiens et la défends. On en parle encore aujourd’hui beaucoup comme une ville « en renouveau » mais ceux qui la connaissent savent qu’elle est déjà beaucoup plus loin – notamment pour promouvoir et soutenir l’entreprenariat.

Je travaille avec mon binôme Sophie Brichard (vous vous souvenez ? la cousine éloignée des Jackson Five) pour développer de vrais partenariats, organiser des events, participer à des actions. Nous participons à des events de networking et nous avons réussi à créer un réseau de partenaires solide pour répondre aux besoins de l’entrepreneur carolo.

Charleroi est riche mais reste humble dans la communication entrepreneuriale ; il y a de belles histoires à raconter, des vrais succès de toutes dimensions.


Un message aux futurs entrepreneurs :

Arrêtez de résoudre des problèmes qui n’existent pas et amusez-vous !

Si tu avais un message aux futurs entrepreneurs, ça serait : Quand on veut on peut. Si vous voulez vraiment créer votre propre activité, peu importe votre âge, votre genre vos études… Vous y arriverez ! Sachez également bien vous entourer car seul on va plus vite mais à