Devenir indépendant : par où commencer ?

Chaque mois, l’un de nos accompagnateurs Azimut nous livre son conseil issu de son expérience et de ses observations auprès des porteurs de projets et entrepreneurs. Ce mois-ci, la parole est à Sophie Brichard, accompagnatrice Colab.

La définition de l’inertie est que, sans l’intervention d’une force extérieure, un objet immobile reste immobile et un objet en mouvement reste en mouvement. Le plus difficile est de passer d’un état à l’autre.

C’est vrai dans tous les domaines et c’est d’autant plus vrai lorsque l’on a un projet d’entreprise déterminant pour sa vie professionnelle. Les pensées comme « c’est trop difficile, ce n’est pas pour moi, ça ne vaut pas le coup, je ne sais pas par où commencer, on va se moquer de moi, etc. » génèrent des émotions bloquantes qu’il s’agira de dépasser.


« Ouvrir un pot de confiture » pour devenir entrepreneur

La tendance naturelle avant de se lancer est de vouloir obtenir des résultats extraordinaires immédiatement et ne pas se bouger car ce n’est pas « grandiose». Or, l’étape la plus cruciale est la mise en mouvement, le passage du « rien » au « quelque chose », de l’immobile au mobile, de « je rêve dans mon divan » à « je suis entrepreneur ».

Même si se mettre en route est difficile au début, il suffit d’un élément déclencheur, si infime soit-il, pour enclencher le processus – comme faire le vide d’air pour ouvrir un nouveau pot de confiture. La suite est plus facile.


Concrètement, qu’est-ce qu’un premier pas ?

A chacun sa réponse, mais voici quelques exemples : écrire la première page de son livre, appeler un conseiller, prendre un rendez-vous, prospecter un premier client, se faire accompagner, aller à une conférence inspirante…

Alors ? Quel va être votre premier pas ?


Vous êtes salarié, étudiant et vous avez un projet d’entreprise? Vous êtes chef d’entreprise et vous voulez prendre du recul sur votre projet? L’équipe Colab est à votre disposition!


Contact: sb@azimut.cc ; 0491 37 55 20