top of page

Catherine Labrique ouvre son club de boxe française à La Bruyère 

Catherine Labrique a 18 ans lorsqu’elle découvre la boxe française à l’ULB au moment où elle démarre ses études en sociologie et criminologie. Dès le premier cours, elle se défoule sans retenue et découvre une manière de canaliser son énergie, elle se sent libre… C’est le grand coup de foudre. Elle s’inscrit au club de boxe de son coach de l’ULB, « Le Gaulois Club d'Auderghem» qui fait désormais partie intégrante de sa vie. Son entraîneur est devenu son mentor et ami.


Ancienne Vice-Championne de Belgique en combat, Catherine ouvre aujourd’hui son propre club de boxe française à La Bruyère. 






Sauver le monde par le biais de la boxe

Défoulement, rigueur, détermination, dépassement de soi, résilience… Pour Catherine, la boxe, et le sport en général, sont des portes d’entrée vers une autre vie. Dès la sortie de ses études (son mémoire portait sur « la boxe comme outil de réinsertion sociale ») et tout au long de sa carrière professionnelle, elle intègre au maximum la boxe ou le sport dans les projets d’insertion sociale. Pendant 10 ans, elle accompagne des personnes porteuses de bracelets électroniques, des délinquants ou des jeunes au parcours difficile au sein de différents organismes. 


Après la naissance de son premier garçon, Catherine passe l’agrégation pour devenir enseignante et travaille au service citoyen auprès des jeunes adultes en quête de sens aux trajectoires souvent fragilisées. A la naissance de son deuxième garçon, elle garde le même rythme effréné tout en gérant en plus le chantier de la maison… Elle pratique moins de sport … son corps dit « stop ». 




Devenir indépendante 

A la fin de ses études, Catherine sait qu’elle lance un jour son propre business : démarrer une activité en lien avec son diplôme ou ouvrir un restaurant (elle a travaillé en Horeca comme étudiante). Dix ans plus tard, Le Burn-out l’oblige à revenir à l’essentiel. Sa coach de vie l’encourage à oser se lancer comme indépendante et son professeur de boxe à ouvrir son propre club.


Lorsque Catherine arrive chez Azimut Entreprendre, elle a déjà bien réfléchi et pris ses renseignements. Fonceuse, au premier rendez-vous diagnostic, elle parle d’ouvrir un club de boxe. Au deuxième rendez-vous, elle a ouvert son club de boxe (!), qu’elle baptise « Les Gauloises » en l’honneur de son club d’origine, dont elle fait toujours partie. Elle continue à transmettre ses valeurs et sa passion.


« Les Gauloises », un club de boxe pour tous

Catherine mesure 1,52m et pèse 45kg. Dès le début, elle aime ce milieu masculin, cette ambiance remplie de testostérone, le fait de suivre l'entraînement "comme les hommes". Avec les années, plus de femmes se sont mises à la boxe française. Pour elle, rien de tel que la mixité. C’est pourquoi elle ouvre son club à tous et toutes : jeunes enfants, adolescents et adultes, hommes ET femmes. Beaucoup de femmes s’inscrivent d’ailleurs à ses cours. 


« La boxe française, ce n’est pas que pour les grands costauds » 

En parallèle, Catherine est également coach sportif en individuel, principalement pour la boxe française et pour la remise en forme, notamment pour le renforcement musculaire. Et elle a beaucoup de projets en perspective!


De par son parcours, son expérience, ses formations, Catherine sait appréhender tous les profils et personnalités (agités, introvertis, hyperactifs, etc.). Elle a dès lors démarré des cours particuliers à l’attention des profils atypiques qui ont plus de difficultés en groupe. Elle utilise la boxe comme approche alternative où le corps et l’esprit sont sollicités à du 200%.


L’accompagnement d’Azimut Entreprendre 

Avec ses accompagnateurs, Florence Herman et Pierre Hulet, Catherine apprend à mettre sa valeur en avant. Le cadre lui apporte les aspects pratico-pratiques (gestion, prix, réalité) pour développer une activité qui lui permette de vivre correctement tout en faisant ce qu’elle aime. Elle apprécie aussi les encouragements reçus au cours des ateliers et se sent rassurée sur la possibilité de se lancer en toute sécurité.


Le démarrage du test a été compliqué par une blessure grave au genou. Mais comme toujours, elle a pu compter sur le soutien indéfectible de son coach et de ses amis du Gaulois Club. 


Un message à ceux qui veulent se lancer comme indépendants

« Franchissez le pas si vous ne voulez pas dormir sur vos envies et vivre des frustrations ! Tout est là pour oser se lancer ! On ne risque rien avec ce genre d’accompagnement dès l’instant où on est bien informés »


Plus d’information

Catherine Labrique organise son premier stage de boxe française du 22 au 26 juillet 2024. 

Infos et inscription via sa page Facebook : Cath-Savate/Boxe française et coaching







Comments


bottom of page